Comment choisir ses locataires ?

De plus en plus de particuliers investissent dans les logements locatifs. Il s’agit d’une façon d’assurer leur retraite, car ils peuvent profiter d’une source de revenus supplémentaire. Le seul moyen de rentabiliser cet investissement est de trouver un locataire sérieux, capable de payer régulièrement son loyer et de préserver l’intégrité du bien. Si vous vous demandez comment choisir vos locataires, voici quelques astuces dont vous devez tenir compte.

Tenez compte de la solvabilité du locataire

De nombreux propriétaires contractent un prêt dans le but d’investir dans l’immobilier locatif. Choisir un locataire qui n’est pas en mesure de payer son loyer sera alors préjudiciable pour le propriétaire et ses finances. Dès lors, vous devez vérifier la solvabilité du locataire à qui vous comptez laisser une chance.

A lire également : Comment mettre fin à un bail de location ?

Cela est important dans la mesure où vous aurez besoin d’intenter un procès en cas de non-paiement. Malheureusement, la loi protège le locataire. De même, la procédure est onéreuse et chronophage. Vous avez plus à perdre qu’à gagner.

En général, certains propriétaires imposent que le futur locataire ait un certain plafond de revenus. Le plafond exigé n’étant pas encadré par la loi, vous êtes libre de fixer le revenu qui vous convient. Pour certains, le revenu du locataire doit être 3 à 4 fois supérieur à son loyer. Ce sont des modalités permettant de se prémunir des impayés.

A lire aussi : Charges locatives : voici ce que cela peut inclure

Pour vous assurer de sa solvabilité, vous pouvez lui réclamer un certain nombre de documents. La loi vous autorise en tant que bailleur à demander :

  • le justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une pièce attestant de son l’activité professionnelle ;
  • un justificatif de ressources.

Vous pouvez lui réclamer les documents originaux.

Passez à la vérification des informations

Fournir des informations pertinentes pourtant fausses est une ruse que peuvent utiliser des locataires. Dès lors, il ne vous faudra pas seulement vous baser sur les données qu’on vous fournit. Pensez à les vérifier. En effet, grâce à internet, se procurer de faux documents peut se faire en quelques clics.

Cependant, par mesure de sécurité, vous pouvez rechercher le nom de l’entreprise du locataire pour avoir une idée de sa légalité. Il est également légal de contacter l’employeur du locataire pour vous renseigner.

Assurez-vous du sérieux du locataire

La plupart du temps, de nombreux bailleurs se basent sur les revenus du futur locataire. Bien qu’il s’agisse d’une modalité normale, ce ne sera pas le seul facteur à considérer. En effet, un locataire avec d’importants revenus a généralement plus de dettes à rembourser. Par ailleurs, le revenu ne détermine pas forcément la capacité d’un locataire à payer ses loyers.

De même, l’insolvabilité n’est pas le seul risque dont peut s’inquiéter le bailleur. Il y a également l’intégrité du bien. Pour donc vous assurer non seulement du sérieux, mais aussi de la responsabilité du locataire, vous pouvez contacter son précédent bailleur. Ce dernier pourrait donc mieux vous informer par rapport à celui qui est en passe de devenir votre locataire.