Comment ça marche une SCPI ?

De nos jours, la SCPI attire de plus en plus de nouveaux investisseurs. Encore appelée la pierre à papier, elle représente l’une des solutions idéales pour diversifier son patrimoine immobilier. En plus de sa fiscalité très avantageuse, elle est aussi accessible, rentable et diversifiée. Avant d’investir dans une SCPI, vous devez quand même comprendre comment il fonctionne. C’est la règle d’or de tout investissement.

Quel est le mode de fonctionnement d’une SPCI ?

Société Civile de Placement Immobilier, la SPCI est un véhicule financier qui a pour but d’acquérir un patrimoine mobilier locatif et de s’occuper de sa gestion. En se référant à son fonctionnement, elle répond aux problèmes classiques d’un investissement immobilier. Ces derniers sont relatifs à l’achat, la localisation, la gestion et la revente. Le dispositif des SPCI consiste à investir dans un ensemble immobilier et non dans un bien précis.

A lire également : Où s’adresser pour investir dans un EHPAD ?

Ainsi, l’investisseur se constitue un patrimoine immobilier locatif avec un taux de rendement qui permettra de percevoir de potentiels revenus complémentaires. Dans ce système d’investissement les plus grands, des travaux sont pris en charge par la société de gestion. C’est elle qui se charge de collecter les fonds auprès des investisseurs comme vous. Elle procède après à la sélection d’actifs ou de parcs immobiliers.

Ensuite, la société de gestion va acquérir de nouveaux actifs et acquérir les différents biens qui composent les actifs immobiliers. La gestion est totale. Elle prend en compte à la fois le choix du locataire, le paiement des charges, la collecte des loyers, la réalisation des travaux, etc.

A découvrir également : Quel impact une législation de plafonnement des loyers a t-elle sur la rentabilité d'un investissement immobilier ?

Quels sont les différents types de SCPI ?

Il existe plusieurs variétés de SPCI. On distingue essentiellement trois grandes familles. Il s’agit des SPCI de rendement, des SPCI fiscale et des SPCI de plus-value. Les SPCI de rendement représentent une grande majorité du marché. Elles offrent une meilleure rentabilité grâce à des revenus réguliers. Les SPCI de rendement se déclinent en plusieurs catégories. On distingue les SPCI diversifiées, les SPCI de commerces, les SPCI de bureaux, les SPCI régionales et les SPCI spécialisées.

Les SPCI fiscale existent aussi sous plusieurs types à savoir : les SPCI de déficit foncier, les SPCI Malraux et les SPCI Pinel. Comme son nom l’indique, elle permet non seulement de réaliser des bénéfices. Mais aussi de rabaisser les différents coûts relatifs à la fiscalité. Enfin, les SPCI de plus-value sont les plus rares. Leurs buts n’est pas d’obtenir des revenus réguliers. Elles permettent plutôt à l’investisseur de bénéficier d’un capital ayant accru entre la date de souscription et la date de revente des parts.