Comment la banque accorde-t-elle un crédit ?

Vous avez besoin de demander un crédit auprès d’une banque. Cela se fait suivant toute une procédure. En effet, cette structure doit procéder à certaines vérifications à votre niveau avant de se décider.

La banque s’entoure de toutes les garanties qui lui permettent de récupérer l’argent prêté. Ceci même dans le cas où la personne prêteuse se retrouve dans une incapacité quelconque de rembourser son crédit. Comment la banque vous accorde un crédit ? Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

A lire également : Quand commence le remboursement du prêt à taux zéro ?

La banque évalue votre solvabilité

La solvabilité est ce facteur qui permet de fixer le plafond de crédit qui peut être octroyé à un client. Sans cela, n’importe qui peut emprunter n’importe quelle somme alors qu’il n’est pas en mesure de rembourser.

La banque vérifie donc en fonction de ce que l’emprunteur gagne, s’il peut se permettre de prêter un tel montant. Cela peut se faire à travers des exercices de simulations, surtout s’il s’agit d’un salarié à revenu bien déterminé.

A lire également : C'est quoi contracter un emprunt ?

Très souvent, le pourcentage à prélever mensuellement pour un fonctionnaire reste les un tiers de son salaire. Le nombre d’années sur lequel le crédit doit être payé se fixe aussi. Ce sont autant de facteurs qui permettent de déterminer la solvabilité du client.

Pour les clients non-salariés, l’accent est mis sur les types de garanties qu’ils proposent. C’est une phase importante dans le processus de prêt auprès d’une banque.

La banque consulte le FICP

Le FICP est le fichier national des incidents de remboursement des particuliers. La banque consulte ce registre surtout pour ceux qui sollicitent un crédit à la consommation ou immobilier. Cela permet de voir le statut de l’emprunteur.

C’est en effet un risque de prêter davantage d’argent à une personne qui doit déjà suffisamment. Cette étape est donc pour éviter de tomber dans une telle situation. En consultant ce fichier, la banque sait si son client a un incident de paiement non résolu ou un dossier de surendettement.

C’est un acte de protection de la banque pour ne pas octroyer des prêts à des personnes déjà assez chargées.

La banque vérifie l’adéquation de votre projet au prêt demandé

Il s’agit ici d’informer le demandeur des types de crédits offerts par l’établissement financier. Le client en retour explique ses projets en vue. L’accent se met surtout sur les implications des différentes offres proposées. Cela est capital pour la décision du client.

Une fois l’entente établie entre les deux parties, une adéquation se fait entre les objectifs du demandeur et l’offre. De cela, va naître le crédit à accorder au demandeur.

Quelqu’un qui souhaite avoir un prêt pour construire par exemple, ne va pas souscrire un crédit étudiant. C’est plutôt un prêt immobilier qui lui convient. Généralement, l’emprunteur ne maîtrise pas ces détails.

C’est donc au terme de toutes ces analyses effectuées sur votre dossier que la banque peut se décider de vous octroyer un prêt.